Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Isabelle Fontaine, organiste

Création de mon "Livre d'orgue pour Saint Nicolas d'Arleux"

12 Septembre 2015 , Rédigé par Isabelle Fontaine Publié dans #musique et orgue

Création de mon "Livre d'orgue pour Saint Nicolas d'Arleux"

La composition de ce « Livre d’orgue » répond à une commande de la Ville d’Arleux en vue du concert programmé le 18 octobre 2015 dans le cadre du Festival d’Art sacré en Douaisis, dont le thème est cette année la création :

« CRÉATION. Le terme renvoie aux multiples récits des origines, rencontrés dans de nombreuses civilisations, comme à l’activité des artistes. À la variété des textes qui disent les commencements des mondes répond la diversité des motivations des créateurs, chercheurs de sacré, porte-voix du divin ou artisans de fraternité humaine. » (Brochure du Festival 2015).

 

Ce travail s’inscrit également dans le cadre d’une profonde fraternité spirituelle avec mon collègue Jean-Michel Bachelet qui, entre autres activités, enseigne l’orgue à Arleux, et qui a été partie prenante dans le projet de commande.

 

Cette suite pour orgue, bien qu’écrite dans un langage harmonique personnel souvent modal, s’enracine dans la tradition des grands maîtres français des XVIIème et XVIIIèmes siècles ; chaque pièce a son caractère propre (notamment du point de vue rythmique) et fait entendre des sonorités différentes.

La conception d’ensemble a naturellement été dictée par les caractéristiques du bel orgue d’Arleux, afin de mettre en valeur toute sa palette sonore.

 

L'ensemble comporte 7 pièces :

  1. Grand Plein-jeu
  2. Fugue sur le cromorne
  3. Récit de Voix humaine
  4. Tierce en taille
  5. Basse de trompette
  6. Fond d’orgue
  7. Grand jeu

 

L’église d’Arleux étant dédiée à Saint Nicolas, les deux premières pièces traitent l’hymne des deuxièmes vêpres du « Commun des pasteurs », tel que le prévoit l’ouvrage Les heures grégoriennes (éd. Communauté Saint Martin).

  • Dans la première pièce, le thème est traité en valeurs longues au pédalier (cantus firmus)
  • La fin de l’hymne est utilisée comme sujet de la Fugue sur le cromorne.

 

Le Récit de voix humaine est basé sur la mise en musique du nom ARLEUX, selon le système bien connu de correspondance entre les notes de musique et les lettres de l’alphabet :

la - ré - mi - mi - sol – do.

 

Le Fond d’orgue s’inspire de l’antienne grégorienne du Magnificat (citée intégralement au milieu de la pièce) pour le même office du « Commun des pasteurs ».

 

Les autres éléments sont d’inspiration libre.

Le compositeur a cherché humblement à favoriser une rencontre fructueuse entre la secience musicale et l'élévation spirituelle.

 

Lors du concert du 18 octobre à Arleux (16h00), par l'organiste Jean-Michel BACHELET et la soprano Cassandra HARVEY cette suite sera mise "en miroir" avec la Messe pour les paroisses de François COUPERIN (1668-1663), avec plain-chant alterné. On y entendra également la Deuxième Leçon de ténèbres du même compositeur.

Renseignements pratiques dans le lien indiqué en tête de l'article.

Partager cet article

Repost 0